Mes premiers macarons, c'était une semaine avant ceux-là.
J'étais tellement heureuse (soulagée ?) de voir la collerette se former dans le four, et j'ai eu tellement de compliments et d'encouragements, que je m'y suis remise. On m'a dit de continuer, j'ai obéi. Et j'ai bien fait ! Mis à part le fait que la douille n'était pas du tout adaptée et m'a lâchée au milieu de la plaque, les premiers sont plutôt jolis quand même, non ?

J'ai pris les quantités pour les coques chez cake's anatomy.
Et la crème au citron, c'est un mélange de plusieurs versions.

macarons_citron

Pour une plaque de macarons :

- 100g de blancs d'oeuf
- 100g de poudre d'amande
- 160g de sucre glace
- 40g de cassonade
- le zeste d'un demi citron

- le jus d'un citron
- le zeste d'un demi citron
- un oeuf
- une cuillère à soupe de maïzena
- 75g de cassonade

Préchauffer le four à 150°.
Mixer ensemble le sucre glace et la poudre d'amande, environ deux minutes. Puis étaler sur une plaque et enfourner cinq minutes.
Battre les blancs au fouet électrique (ou à la main, mais .. bon courage !). Quand ils commencent à mousser, ajouter la cassonade ; continuer à battre pour monter les blancs en neige ferme. Incorporer alors le zeste, ainsi que le mélange sucre glace/poudre d'amande, à l'aide d'une maryse ou d'une spatule.
Remplir une poche à douille et former des macarons sur une plaque recouverte de papier sulfurisé. Laisser "croûter" environ 30 minutes, puis enfourner à 160° pour 15 à 18 minutes. Les macarons ne doivent plus bouger au toucher. A la sortie du four, faire glisser le papier sulfurisé sur le plan de travail humidifié avec une éponge, et laisser refroidir.

Dans une casserole, faire bouillir le jus de citron avec le zeste.
Pendant ce temps, mélanger l'oeuf avec la cassonade, puis ajouter la maïzena. Verser le jus et fouetter énergiquement, puis remettre le tout sur le feu. Remuer jusqu'à épaississement (ça doit avoir la consistance du miel). Laisser refroidir.

Pour former les macarons, déposer une cuillère de crème au citron sur une coque et recouvrir d'une autre.

   
Verdict ?
J'adore !