Un pot de vache qui rit se morfondait au fond du réfrigérateur. Je lui préfère le fromage de chèvre .. et puis je ne sais même plus pourquoi je l'avais acheté, et entamé. J'aurais pu l'utiliser dans une tarte salée, ou avec un poêlée de légumes. Mais non, ç'aurait été trop simple !

J'ai trouvé la recette chez Délice Urbain, qui elle même l'a prise chez Paprikas.

sabl_s_vache_qui_rit

Pour une trentaine de sablés :

- 50g de vache qui rit (ou 3 portions)
- 90g de beurre ramolli
- 60g de cassonade
- 1/2 cuillère à café d'extrait de vanille
- 200g de farine T65 (ou autre)
- une cuillère à café de levure
- des graines de sésame

Mélanger le beurre avec la vache qui rit, le sucre et la vanille, jusqu'à obtention d'une pâte lisse. Ajouter la farine et le levure, former une boule homogène, puis façonner en boudin. Enrouler de film plastique et placer une demi heure au congélateur (ou une heure au réfrigérateur).
Préchauffer le four à 180°.
Sortir le boudin, découper des rondelles d'environ 8mm d'épaisseur et les disposer sur une plaque. Saupoudrer de sésame (et de sucre aussi si vous voulez), puis enfourner 12 minutes (5 minutes de plus pour moi, alors surveillez).

C'est vraiment surprenant.
Et bon, vraiment bon !

On trouve le goût de la vache qui rit quand on sait qu'elle est présente, mais sinon il est quasi insoupçonnable.